Open/Close Menu
De notre famille à la vôtre depuis 1931
#TeinturerieFrancaise #NettoyageASec

Vous êtes-vous déjà posé la question? Vous venez porter vos vêtements chez nous, comme le font des milliers de personnes annuellement, mais jamais vous n’avez demandé ce que nous faisons vraiment pour rendre vos vêtements propres et assurer qu’ils seront beaux longtemps.
Voici quelques informations qui pourraient vous intéresser!

Qu’est ce que le nettoyage à sec?

Le nettoyage à sec est un procédé de nettoyage pour les vêtements et textiles qui utilise un solvant autre que l’eau. La plupart du temps, le nettoyage à sec est réalisé avec des hydrocarbures chlorées, dont le plus connu est le perchloroéthylène.

Une machine pour le nettoyage à sec ressemble à une machine à laver, mais elle est plus grande et fonctionne en circuit fermé : le solvant est récupéré, filtré (filtres à charbon actif) et réutilisé pendant le cycle de lavage au lieu d’être rejeté dans les canalisations.

D’où vient cette innovation?

Par mégarde, Jean-Baptiste Jolly répand un mélange de térébenthine et d’alcool sur une robe et constate que le mélange nettoie au lieu de tacher. À la suite de cette découverte, en 1855, il ouvre le premier établissement de nettoyage à sec à Paris.

Jusqu’en 1897, les produits employés sont hautement inflammables : essence, pétrole, benzine.

En 1897, le tétrachlorométhane est utilisé en Allemagne, moins inflammable, il est dangereux pour les voies respiratoires ; il est donc remplacé par le trichloroéthylène à partir de 1918 sauf aux États-Unis qui l’utilisent jusqu’en 1930.

Ces produits sont désormais remplacés par des produits un peu moins dangereux comme le perchloroéthylène.

La santé et l’environnement

Le domaine du nettoyage à sec est réglementé presque partout dans le monde.  Au Canada, les entreprises comme la nôtre doivent suivre une politique de réduction des risques et de contrôle des émissions de « perchlo » par la directive 1999/13/CE relative à la réduction des émissions de composés organiques volatils dues à l’utilisation de solvants organiques dans certaines activités et installations.

Il existe des alternatives à l’emploi du perchloréthylène en nettoyage à sec. Les principales sont l’aquanettoyage, l’utilisation de solvants autres et l’emploi du dioxyde de carbone supercritique. Toutefois, ces alternatives présentent certains désavantages, en particulier une moindre efficacité dégraissante.

SOURCE : WIKIPEDIA

SOURCE PHOTO  – à titre indicatif : ArchiExpo

Teinturerie Francaise. Tous droits réservés. Réalisation : tonikstrategie.com